ACCUEIL

Presentation:

Situé à une altitude de 432m, la ville de Bicaz est gardé par des montagnes boisés, les plus connus étant le mont Sima -1147 m, Bâtca Stegea-1316m et Cosmița- 1014,5m.

Les chemins d'accès vers la ville de Bicaz sont DN15 (Route nationale) de Piatra Neamt (26km), DN 17B et DN 15 de Vatra Dornei (131km) et Toplita (112km), DJ (Route de Comté) 155F Bicaz- Izvorul Muntelui.

La ville de Bicaz s’atteind sur 148 KM2 , ayant trois villages dans sa structure: Izvorul Alb, Potoci et Secu.

Les conditions naturelles de la zone ont favorisé le développement du peuplement humain, d’histoire de l’endroit commençant dans la période paléolithique. Les recherches archéologiques ont découvert sur la terrasse de confluence du Bicaz avec Bistrita la présence de la vie depuis l’Age de pierre.

Bicaz a été au debut,un village mentionné pour la première fois dans un parchemin de 12 aoùt 1611 où il était mentionné: „le village de Bicaz...formé sur le domaine de la Monastère Bisericani ”. En 1855,la Monastère Bisericani obtient un parchemin pour construire un arrondissement commercial qui a fonctionné dans la région des actuelles localités Bicaz et Tasca.

Bicaz est devenu un domaine régal en 1884, l’événement étant légalisé par le décret no.1789/9 juin 1884, signé par Carol I.

La localité rurale a renoncé à son anonymat des 1951, quand ils ont commencé les travaux pour la construction du barrage pour le lac d’accumulation Izvorul Muntelui, connu aussi comme le Lac Bicaz. Milles d’hommes faisant partie du communisme zonal ont formé une colonie des ouvriers et ensuite, la ville de Bicaz , qui autrefois avait presque 15.000 habitants.

En 1952, il serait mis en service la Fabrique de Ciment Bicaz qui assurait le nécessaire de ciment pour la construction du barrage Bicaz. Les travaux pour ce projet géant ont fini en 1960 et en même temps, a été mise en fonction la centrale hydroélectrique « Stejaru ». La même année, le 26 août, Bicaz a été déclaré ville, par un décret publie dans le Journal Officiel Roumain.

Dans les dernières 50 années, la ville de Bicaz s’est développée aussi à l’aide de l’apparition de l’industrie du ciment et d’autres fabriques des divers domaines économiques, qui ont contribué directement à l’apparition des nouveaux emplois.

La construction du barrage sur la rivière Bistrița et de la fabrique de ciment ont vraiment influencé le développement de la ville, et maintenant elle compte 8200 habitants, et comme activités économiques, la population est entraînée dans l’industrie du ciment, l'exploitation et la transformation primaire et secondaire du bois, constructions, activités commerciales, l’élevage, agriculture, prestataires de services et dans le tourisme et agro-tourisme.

Bicaz est un important objectif touristique vue son emplacement entre deux grandes vallées : la Valée de Bistrița et la Valée du Bicaz, et aussi très proche, la Valée du Tarcău.

Visitant Bicaz, les touristes seront attirés premièrement par le Massif Ceahlau, ce « Monsieur entre toutes les collines qui constituent autour de lui une garde d’honneur », comme le décrirait Alecu Russo. Deuxièmement, l’attraction sera le Lac d’accumulation Izvorul Muntelui nommé aussi « La mer parmi les montagnes » et aussi les Gorges du Bicaz (21km), Lacul Roșu (Le Lac Rouge) – 37 km et la Valée du Tarcău.





Dates statistiques:

  · Surface:148,9 kmp (Intravilan: 998,3 ha ; Extravilan: 12397,1 ha)

  · Population:8200

  · Etablissements:2719

  · Logements: 3424

  · Éducation:Écoles maternelles : 3; Écoles: 3; Lycée: 1)

  · Localités sous son administration: Village Secu, Village Izvoru Alb, Village Potoci

  · Bicaz est la seule ville montagneuse ou on fête la Journée de la Marine.

  · Les saints spirituels du Bicaz sont Saint Dimitrios et Saint Georges.